En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

DNB - diplôme national du brevet

DNB - diplôme national du brevet : Session 2018 : Nouvelle épreuve

Par LUCILE MARTIN GUILLERM, publié le mercredi 19 octobre 2016 19:04 - Mis à jour le samedi 30 juin 2018 10:46

Un nouveau barème

L’examen de français du brevet des collèges, d’une durée de 3 heures est notée sur 100 points, un sacré morceau…

L’épreuve de français du DNB, c’est quand ? C’est quoi ?

La structure de l’épreuve évolue ! En effet il faut s’attendre à partir de l’édition 2018 à beaucoup plus de questions de langue française que les années précédentes. Gardez donc une place dans vos révisions pour bien revoir votre grammaire et vos conjugaisons.

L’examen de français se divise en 3 parties bien distinctes

1. Un travail sur texte littéraire et possiblement sur une image en rapport avec le texte (durée 1h10, noté sur 50 points).

Par le biais d’une série de questions, cette partie de l’examen a pour but d’évaluer plusieurs compétences :

  • La maîtrise de la grammaire et des compétences linguistiques
  • La compréhension du texte et les compétences d’interprétation

Les questions de grammaire et compétences linguistiques s’accompagnent d’un travail de réécriture. Celui-ci consiste en la réécriture d’une partie du texte en suivant une consigne donnée (modification du temps, de la personne, passer de la voie active à la voie passive, etc.)

Exemple de consigne d’exercice de réécriture : Réécrivez le passage ci-dessous en remplaçant “nous” par “je” et en mettant tous les verbes conjugués au passé simple.

2. Une dictée (durée : 20 minutes, notée sur 10 points)

La dictée du brevet de français 2018 portera sur un texte d’environ 600 signes, en rapport avec l’oeuvre du corpus. Cette partie de l’épreuve est un grand classique ! Pas grand chose à signaler sur celle-ci, nous vous conseillons simplement de bien profiter du temps de relecture pour traquer la moindre petite faute d’inattention.

3. Une rédaction (durée : 1h30, notée sur 40 points)

Pour ce travail de rédaction, vous aurez un sujet à traiter au choix sur deux proposés. S’il l’on se fie aux sujets précédents et aux sujets zéro de français (édition 2018), il y a de grandes chances pour que le choix se porte entre un sujet d’invention (ou sujet d’imagination) et un sujet de réflexion. Le sujet de réflexion, souvent, pose une question soulevée par le texte, à laquelle vous devrez répondre en développant plusieurs arguments.

Exemple de travail de rédaction pour le brevet de français 2018 :

Sujet d’imagination : “Imaginez la suite du texte du corpus en vous mettant à la place du personnage ; vous vous appuierez sur des anecdotes personnelles”.

ou

Sujet de réflexion : “Pourquoi est-il important d’apprendre tout au long de sa vie ? Vous justifierez votre réponse.

Vous serez évalué sur la qualité de votre expression écrite, l’usage de la langue et votre orthographe, sans oublier votre capacité à organiser vos arguments.

Consultez le sujet zéro de l’épreuve de français du brevet des collèges 2018 pour bien vous préparer !

 

Conseils de préparation

Quelques points essentiels pour aborder sereinement le brevet de français :

  • La maîtrise de la langue,
  • la qualité de votre écriture,
  • la capacité de compréhension des textes et documents.
  • La capacité à rédiger
    • des réponses avec des citations et des justifications
    • des phrases, des paragraphes, un propos structuré et sensé

Concentrez-vous sur ces 4 points dans vos révisions pour réussir votre brevet.

Revoyez également vos conjugaisons et votre grammaire d’une manière générale, en effet, beaucoup de questions de grammaire (en tout cas plus que d’habitude) sont à prévoir à partir de l’édition 2018 du DNB.

N’hésitez pas à vous forger jusqu’au brevet une culture générale solide sur les grandes thématiques du programme de français (œuvres en rapport, films, photos, morceaux de musique…).

L’usage du dictionnaire est autorisé, profitez-en ! Un dictionnaire a toujours son utilité à un moment ou à un autre…